Quand l’angoisse muette de la feuille blanche se mue en « taques éd picard », ça devient Chés blanques taques Array Imprimer Array  Envoyer

 
 

"Quand l’angoisse muette de la feuille blanche se mue en « taques éd picard », ça devient Chés blanques taques" est une conférence de Jean-Luc Vigneux et a été donnée le jeudi 16 février 2012 à la Bibliothèque Louis Aragon d'Amiens métropole dans le cadre du cycle "Ecriveux à l'ouvrage/écrivains au travail"

 

Présentation :

Un peu plus de trente ans d’écriture en picard. Des balbutiements, des tentatives. Des exercices et des conseils. Les premiers textes, des pistes explorées, des brouillons raturés, jetés, oubliés. Une quête pour une belle et utile littérature de langue picarde. Des contraintes, des défis. De la création, de la poésie. De la traduction, du jeu d’imagination. Des rencontres. Jean Leclercq, Paul Mahieu, Armel Depoilly, Jacques Dulphy. Des repères. Giono, Vian, Brassens, Paul André. Tout ne sera pas dit dans l’heure de conversation libre à laquelle nous convie Jean-Luc Vigneux autour de son écriture en picard. Ses « interventions » en écriture picarde contemporaine sont nombreuses et variées. Tintin, Astérix ou la récente traduction du Courrier picard en picard, il était dans le coup. Ses Premiers Prix de littérature picarde, décernés à Amiens ou à Tournai, ont aussi mesuré la qualité de sa production picardisante depuis une vingtaine d’année. Mais un coin du voile de « l’écrivant » rivé à son clavier, derrière son écran  aujourd’hui, ou devant sa page, stylo en main hier, sera peut-être levé ?

Au sujet du conférencier :

Jean-Luc VIGNEUX est pharmacien hospitalier de profession. Il est reconnu pour sa passion, celle de ses activités picardisantes. Il a fondé en 1980, avec Jacques Dulphy, le trimestriel « Ch’Lanchron » entièrement rédigé en picard. Écrivain, chanteur, chroniqueur, conférencier, ou co-traducteur de bandes dessinées, il est aussi l’auteur de fictions, d’un roman pour adolescent, de pièces de théâtre, ou de récits autobiographiques où la langue picarde porte sa sensibilité sur des rives rarement abordées par notre langue régionale.

 

 

 
Agence pour le picard
4 rue Lamarck
80000 Amiens
Tél. 03 22 71 17 00